25. Spieltag: SC Union Südost – FSV Hansa 07 I

Autor: Maxime Jeannest

L’équipe du Hansa 07 se déplaçait ce week-end sur le terrain des Tabellenführer „Union Südost“.
Les protégés de Fumi arrivaient une nouvelle fois avec une équipe remaniée et une composition nouvelle par rapport aux semaines précédentes.
Union Südost cueillait à froid les Jaunes et Noirs grâce à deux attaques sur la droite prenant à revers Max et l’axe central par un mouvement de passes rapides. Florian ne pouvait que constater les dégâts.
Après 15 minutes de jeu, arrive par la gauche le troisième but, dans une défense de Hansa bien trop tendre. L’attaquant de Union Südost se défait sans mal de trois joueurs avant de battre de près le gardien, impuissant.
Le match avait choisi son camp, et en effet le 4ème but arriva rapidement à la demi-heure de jeu, sur une action chanceuse ; un tir contré revenant dans les pieds de l’attaquant qui bat Florian aux 6 mètres.
Fumi avait apporté un peu de sang frais avec Michel et Felix au cours de la première période, qui ont permis de remettre Hansa en ordre de marche. Hansa avait davantage le contrôle du ballon et concrétisait son redressement par un beau coup franc de Moritz dans la lucarne droite du but adverse.
Les Jaunes et Noirs montraient un bien meilleur visage en seconde période avec de nombreux mouvements offensifs intéressants et une stabilité défensive retrouvée, grâce notamment au duo Eric-Michel, très convainquant.
Moritz pouvait conclure un beau mouvement collectif d’une jolie frappe puissante (89ème).
Tout le monde espère maintenant que l’équipe puisse retrouver de la stabilité et une continuité dans les résultats. Alors la sérénité reviendra…
Il faut retrouver le plaisir, le plaisir de jouer ensemble et de se battre pour nos couleurs…
Aufstellung: Florian Willmann – Chris Schröder, Eric Vissers, Tilman Stürmer, Max Helleberg (Felix Eckert, 30.) – Momodu Bangura, Henrik Wichmann, Moritz Fröhlich-Gildhoff, Toni Behrendt (Maxime Jeannest, 50.) – Mo Bektas (Michel Fröhlich-Gildhoff, 20.), Nils Kischlat
Tore:
1:0  ’3
2:0  ’12
3:0  ’15
4:0  ’31
4:1   ’43 Moritz Fröhlich-Gildhoff
4:2  ’89 Moritz Fröhlich-Gildhoff

Spieler des Spiels: Moritz Fröhlich-Gildhoff, pour une présence de tous les instants au milieu de terrain et deux buts bien finis qui auraient pu changer le cours du match.

[ratings]

 

One Response to Un réveil trop tardif

  1. Ben sagt:

    Häh? Icke nix verstehe!

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.